interview de philippe

 

Interview de Philippe Aidant Familial

Images newsletter mains

 

 

 Parler nous de vous?

Philippe 49 ans célibataire depuis peu et sans enfant (ca aide pour être aidant de ses parents)

J’étais responsable de conceptions dans un bureau d’études automobile depuis 20 années et je rêvais de changer d’air. 


Fin 2010, avec la crise ma societé voulait licencier 10 personnes. Je n’étais pas sur la liste, mais j’ai profité de l’occasion et après négociations j’ai pu partir avec des indemnités.

J’ai tout quitté sans avoir signé ailleurs et sans savoir dans quelle branche me reconvertir.

Je me suis inscrit au pole emploi et j’ai demandé un bilan de compétence.

Celui-ci était prémonitoire, car il en était ressorti que je devais travailler dans le social.

Mais, l’équipe m’en avait un peu découragé en me parlant du salaire dérisoire, que je devais faire une formation d’au moins 2 années et qu’a l’issue, a plus de 40 ans, il serait difficile de trouver un poste…. Étonnant, mais j’y ai cru.

Je suis reparti avec l’idée de revenir dans mon ancien métier, mais en changeant de produit.

Le temps passant, mes parents me prenaient de plus en plus de temps au détriment de mes recherches.

Jusqu’au jour ou je me suis posé la question, à savoir, si je pouvais m’en occuper et comment me financer.

J’étais persuadé qu’il fallait être diplômé pour cela.

Ensuite, j’ai pris connaissance de l’APA et j’ai lancé le dossier. L’assistante sociale du conseil général est passée et m’a confirmé que je pouvais être leur aidant sans qualification.

Je suis aidant de mes parents depuis 3 années, dont 2 rémunéré, par l’APA

Voici un texte écrit par Philippe sur son quotidien d'aidant:

"je suis l'aidant familial de mes parents,voici 24h de mon quotidien"

 

 https://www.onedrive.live.com/view.aspx?cid=6D8AA059EC89E731&resid=6d8aa059ec89e731%214799&qt=sharedby&app=Word&authkey=%21AIzZb1T-KDE-BMg

Twitter de philippe : https://twitter.com/JeSuisAidant

 

 

texte

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire