journée des aides soignantes A PARIS

1377301-10152117134980116-95613655-n.jpg

journée des aides soignantes A PARIS

http://www.espaceinfirmier.com/mybdd/upload/bdd_35/BleuMentheProgramme.pdf

 

Nous vous mettons le texte que nous avons ecrit et lu pour les aidants:

DÉFINITION  DE  L'AIDANT

En matière sociale en France, une personne est considérée comme aidant familial lorsqu'elle s'occupe d'une personne dépendante, handicapée ou malade, membre de sa famille au sens large.

Le terme d'aidant familial caractérise une personne aidante mais qui se différencie des professionnels de l'aide et du soin.

LE RÔLE DE L'AIDANT AUPRÈS DES PATIENTS ET SON APPORT AUX SOIGNANTS

  • Plus des 2/3 des conjoints habitent avec le malade auquel ils consacrent plus de 6 heures par jour.
  • La plupart des aidants familiaux sont la femme ou le mari, et ils s'occupent de leur conjoint à domicile.
  • C’est le lien qui relie le patient à la vie quotidienne.

L'aidant est une aide précieuse dans la mesure où il apporte tous les renseignements nécessaires pour la prise en charge tant pour les soignants que pour les médecins.

  • Dans le cas de l'hospitalisation,  il joue donc un rôle d'informateur, de décideur, de sécurité.
  • Il est aussi et surtout accompagnant, source de  réconfort, de soutien, car être hospitalisé n’est jamais facile.

Dans aidant nous entendons le verbe Aider mais dans aider nous entendons aussi Aimer.

SES LIMITES

  • Être aidant renvoie un signe très positif et cela apporte beaucoup en humanité.

Toutefois, promettre à l'autre que "nous serons toujours là pour lui, pour elle" est un bel idéal mais pas simple à vivre tous les jours;  il faut le savoir et en connaître les risques.

  • Il est fréquent que la famille arrive à un stade d'épuisement après avoir pris en charge ses proches.

Ainsi, l'aidant doit rester attentif à lui même. Des signes comme la survenue d'insomnies, de stress, de douleur, d'anxiété, d’épuisement ou tous autres symptômes peuvent être des sonnettes d'alarme.

  • C'est alors le moment de vous reposer et de passer la main aux équipes soignantes.

 

L'AIDANT ET SES  DIFFÉRENTES TÂCHES

  • L’aide aux repas, à la toilette et autres soins font partie du quotidien de l’aidant.
  • Surveillance et responsabilité qui s'ajoutent à son propre rôle dans la société.
  • C'est un travail à temps plein. La réalité du terrain nous montre que ce sont les aidants proches qui généralement supportent la plus grande partie de la prise en charge…en s'oubliant souvent.
  • Dans certaines situations où l'aidant est encore en activité, il doit renoncer partiellement ou totalement à son travail. Les aidants estiment ne pas avoir la possibilité de refuser de venir en aide.

CONCLUSION

 Être aidant familial est louable, s'occuper d'un proche malade peut être un devoir pour certain comme une épreuve pour d'autres.

 Nous ne devons pas oublier non plus que :

  • le domicile à ses limites
  • qu'il faut savoir s'entourer d'équipes médicales au domicile
  • qu'il faut savoir dire "j'ai besoin d'aide" et en parler aux médecins pour recevoir ces aides.
  • la solidarité familiale est une réponse possible mais comme complément et non comme axe premier.

 1375970-10152117135430116-1708488247-n.jpg1375032-10152117135825116-148186887-n.jpg1383525-10152117136110116-1074744049-n.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire