la résilience

 

La résilience

 

Faculté à « rebondir », à vaincre des situations traumatiques.

La résilience est la capacité pour un individu à faire face à une situation difficile ou génératrice de stress.

En psychologie, le concept de résilience ou « l’art de naviguer entre les torrents », est introduit en France parBoris Cyrulnik. Cette faculté n’est pas innée, mais elle trouve ses racines dans l’enfance, et dans la relation que les parents entretiennent avec leur enfant.

Une relation sécurisante aidera les enfants à trouver la force de s’en sortir. Viennent ensuite les relations évitantes, et ambivalentes ou désorganisées.

La résilience entraîne : la défense-protection, l'équilibre face aux tensions, l'engagement-défi, la relance, l'évaluation, la signification-valuation, la positivité de soi, et la création.

La résilience est rendue possible grâce à une thérapie, ou une analyse.(source :psychologies)

Qu'est ce que la résilience:

Le terme de résilience a été largement médiatisé à la suite du livre "Un merveilleux malheur" deBoris Cyrulnik (Editions Odile Jacob). La résilience est la capacité qu'ont certains enfants à triompher des différents traumatismes qu'ils ont subis : deuil précoce, abandon, maltraitance, violence sexuelle, guerre, etc...

Le mot "résilience" est physique. Il désigne l'aptitude d'un corps à résister à un choc. Appliqué aux sciences sociales, il a signifié : "La capacité à réussir à vivre et à se développer positivement, de manière socialement acceptable, en dépit du stress ou d'une adversité qui comporte normalement le risque grave d'une issue négative."

Le succès de cette notion de résilience tient a son message d'espoir. Selon B. Cyrulnik, le malheur n'est pas une destinée, rien n'est irrémédiablement inscrit, on peut toujours s'en sortir .

Quels sont les mécanismes de résilience ? Dans le fracas de l'existence, l'enfant met en place des moyens de défense internes tels le clivage, quand le moi se divise en une partie socialement acceptée et une autre, plus secrète. Le déni permet de ne pas voir une réalité dangereuse ou de banaliser une blessure douloureuse. Les autres mécanismes de défense sont la rêverie, l'intellectualisation, l'abstraction et enfin l'humour.

Toutes les études montrent qu'un enfant peut s'en sortir et que l'avenir est moins sombre s'il dispose de tuteurs de développement autour de lui. Cela peut être une famille d'accueil, un éducateur, une rencontre avec un professeur ou un adulte tout simplement compréhensif.

(source : psychologies :http://www.psychologies.com/Dico-Psycho/Resilience)

 

 

 

 

Accompagnement

 

Texte de Lynne Pion :"Je crois que la résilience est une force qui se cultive en soi, qui s’apprivoise au jour le jour. C’est apprécier de se réveiller vivante à tous les matins avec les malgré, les à cause, les ci et les ça…" que vous retrouverez ici :

https://lynnepion.com/2015/11/27/devenir-une-personne-resiliente-est-ce-possible/

 

La question émise  sur le groupe facebook  de l'association:

ET si on parlait de résilience, qu'est ce que la résilience ?

voici les réponses:

 

  • M: la résilience c'est la force qu'on a de se relever après une grosse épreuve
  • M: C aller de l avant
  • C:bien souvent cette "résilience" ne vient pas seule. c'est un phénomène qui intervient quand on ne s'y attend pas, bien souvent parce qu'on a rencontré LA bonne personne au bon moment. la résilience c'est notre capacité à faire de nos faiblesses des forces. 
    à l'origine la résilience est un phénomène mécanique qui mesure la capacité d'un ressort à reprendre sa forme initiale après avoir été fortement distendu. lorsque nous vivons des périodes difficiles, il nous faut du temps pour un retour à la normale, pour reprendre le cours de nos vies, pour sortir de la période de stress, pour intégrer et digérer l’événement traumatisant et en faire une force. 
    bon courage à tous, qui avez vécu ou qui vivez des moments douloureux.
  • M: Pour moi c est la capacité de vivre une situation douloureuse et d en ressortir "grandie"... souvent meurtrie mais pas anéantie...
  • M: Aptitude à rebondir, a dépasser les événements douloureux, aller au delà. ..... marcher vers le meilleur de soi. Faire de la blessure une perle..... un petit caillou entre dans une huitre, .....elle en fait une perle en l'enroban de nacre
  • L: Oui, la capacité en chacun de survivre à des évènements douloureux &/ou traumatisants.
  • Virginie Lefranc : La résilience faire d’une difficulté, d’un malheur une occasion d’éveil, de grandir. Je vous invite à découvrir ma page sur le thème de la résilience http://www.stresspsychotherapie.fr/resilience/

 

 

 

texte

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire