madame T

 

18773-265193098342-263564848342-4552339-1860678-n.jpg

Ce devait être une journée comme toutes les autres, sauf que ce jour-là, madame T. bouleversa mon quotidien, et marqua mon cœur pour longtemps ... Irrémédiablement.

 

Cela se passa l'après-midi, lors du tour de change que j'effectuais avec ma collègue

De chambre en chambre, nous arrivâmes finalement à Madame T, patiente atteinte d'un cancer métastasé généralisé.

Ma collègue et moi entrâmes dans la pièce, nous apprêtant à faire le soin.

La vieille dame - très douloureuse malgré les traitements de prise en charge reçus

- nous confia qu'elle aimerait beaucoup voir son fils et entendre sa voix une dernière fois , sentant ses forces la lâcher petit à petit.

Nous parlâmes avec elle, la rassurant du mieux que nous pouvions, et nous lui proposâmes de rencontrer l'aumônier. Elle refusa.

J'eus alors l'idée de prier avec elle, ce qu'elle accepta avec enthousiasme.

Sur le ton de la confidence, madame T. nous intima d'aller au bout de nos rêves, la vie passant trop vite.

Ces quelques conseils - si souvent entendus -résonnaient pourtant tout autrement dans la bouche de cette patiente, au crépuscule de sa vie,

regrettant de n'avoir elle-même pas réalisé certains de ses rêves.

Touchées par l'émotion que dégageait cette femme, nous lui assurâmes de revenir la voir dès la fin de notre tour.

Dès que l'on revint vers elle, madame T qui nous attendait, nous offrit son plus beau sourire.

Assise auprès d'elle, nous enchainâmes les prières toutes les 2, portée par son élan, comme Si elle ne voulait plus s'arrêter. Une prière,

puis 2, puis 3, 4, 5, 6....

Cet Instant magique, unique, intime, partagé avec cette patiente m'a touché en plein cœur, m'a bouleversé en profondeur.

J'ai eu l'impression de lui avoir donné les derniers sacrements, sensation étrange mélangée au bonheur d'avoir apporté un morceau de joie à cette dame si touchante.

 

 

Main dans la main, nous lui avons permis de prier une dernière fois telle qu'elle le souhaitait. Au delà de nos propres croyances personnelles.

En quittant la pièce, elle nous demanda quand nous serions de retour.

Nous l'informèrent que ce serait quelques jours plus tard.

Madame T attendit notre retour ainsi que la fin des soins que l'on venait de lui dispenser pour s'envoler, toute apprêtée, de l'autre coté. "

Voici le partage d'un morceau de vie d'une aide soignante.

Aider, écouter, prendre soin, faire plaisir - du mieux que l'on peut - , distribuer de la tendresse, quand c' est possible .

Ce soir là, chez moi, lovée au creux de mon canapé, je me suis fait la promesse de réaliser mes rêves, ainsi que me l'avait intimé madame T.

Texte de MB et corrigé par une amie

texte

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

Stalle
  • 1. Stalle | 14/09/2016
Il faut beaucoup de courage pour affronter la vie et la mort. Il en faut aussi pour accompagner ceux qui nous quittent. Un beau métier, Marion.
Lynne
Je ressens toute ta douceur dans ta plume Marion. Merci pour ce doux partage. Madame T est probablement très émue de t'avoir inspirée ainsi. Merci pour ce partage et de continuer d'écrire! mes amitiés xxx

Ajouter un commentaire