Créer un site internet

Vivre Mieux

Quels sont les bienfaits du jeu d'échecs ?

Les échecs ont longtemps été le jeu des gentilshommes, des génies, des philanthropes et d'autres personnes douées. Cela a donné naissance à une idée fausse incroyablement répandue selon laquelle seuls les génies et les personnes douées peuvent jouer aux échecs et que ce jeu est strictement conçu pour eux. Si l'on demandait à quelqu'un de nommer les premières choses qui lui viennent à l'esprit lorsqu'il entend "joueur d'échecs", ce serait "vieux", "intelligent", "doué", "génie" et bien d'autres choses sans rapport avec les gens ordinaires... Mais une fois de plus, c'est une idée fausse - c'est une fausse croyance injectée aux gens par les médias. La réalité des échecs est différente - il s'agit en fait d'un passe-temps incroyablement bénéfique, car jouer aux échecs permet d'améliorer les fonctions cérébrales, la mémoire et les capacités cognitives, la pensée stratégique et l'attention. Tous ces avantages sont directement liés à la pratique des échecs, tant dans la vie réelle que dans les environnements virtuels, ce qui signifie que les échecs sont la réponse à la question : "Y a-t-il un jeu où je peux m'amuser et en tirer des bénéfices ?

Un meilleur fonctionnement du cerveau

le cerveau est remarquable - il est responsable de nos performances mentales et c'est l'organe le plus crucial du corps humain. Lorsque le cerveau n'est pas stimulé, les cellules à l'intérieur meurent lentement. C'est un exemple de la devise "si tu ne l'utilises pas, tu le perds", mais les jeux d'échecs sont un outil qui permet aux utilisateurs de faire un entraînement mental rigoureux. Prenons un exemple rapide : pour tirer le meilleur parti d'un entraînement physique, vous devez faire travailler les côtés gauche et droit de votre corps. Des études montrent que pour bien jouer aux échecs, un joueur doit développer et utiliser l'hémisphère gauche de son cerveau, qui s'occupe de la reconnaissance des objets, ainsi que l'hémisphère droit, qui s'occupe de la reconnaissance des formes. Avec le temps, grâce aux règles et aux techniques du jeu, les échecs permettent d'exercer et de développer efficacement non pas un mais les deux côtés du cerveau. Les scientifiques affirment également que jouer aux échecs peut améliorer l'âge mental jusqu'à 14 ans. Qu'en est-il de l'entraînement ?

Amélioration de la mémoire

Les scientifiques ont montré que les échecs aident à lutter contre la maladie d'Alzheimer, qui est directement liée à la perte de mémoire. Il existe de nombreuses tactiques et stratégies aux échecs et un bon joueur devrait en connaître la plupart, mais ce n'est pas le cas de s'asseoir et d'apprendre les tactiques par cœur. Au cours de nombreuses parties, les joueurs développent un sentiment presque naturel de savoir quand utiliser une certaine stratégie ou tactique - c'est là que les avantages d'une meilleure mémoire se font sentir - les joueurs peuvent rapidement se souvenir et utiliser différentes stratégies ou tactiques. Le meilleur, c'est que ce bénéfice ne se limite pas aux échecs - l'amélioration de la mémoire peut être constatée dans d'autres domaines de la vie tels que les résultats scolaires, les responsabilités, les engagements, etc.

Comment organiser l’habitation d’un parent atteint d’Alzheimer ?

Les personnes du troisième âge ont besoin d’assistance et surtout d’un soin particulier. Cette attention devient davantage nécessaire quand elles souffrent d’Alzheimer. Dans de telles circonstances, il convient de s’organiser afin de mieux les protéger. Recherchez-vous des astuces pour prendre soin d’un proche souffrant ? Découvrez comment organiser l’habitation d’un parent atteint d’Alzheimer.

Pourquoi modifier l’habitation d’un parent atteint d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer peut-être très dérangeante. Ce mal, qui entraîne une altération progressive de la mémoire, met les malades à rude épreuve. En ces moments, ils ont besoin de plus de soutien et d’assistance. Néanmoins, certains d’entre eux préfèrent vivre dans un milieu familier. Ceci favorise un meilleur état d’esprit et lutte contre l’angoisse. Ainsi, cette sensation de normalité les aide à mieux combattre le mal. Cependant, pour garder un parent souffrant chez soi, il convient de veiller à le protéger.

C’est justement pour cela qu’il est nécessaire de modifier son habitation. La mission ici consiste à lui créer un cadre où il peut mieux vivre. Ainsi, sans le sortir de son logement habituel, vous devez lui créer un climat favorable. Il faut alors savoir comment s’y prendre afin de bien prendre soin de son proche.

Améliorez la sécurité du logement

La première mission à laquelle il faut s’atteler, c’est de rendre la maison plus sûre. Il est alors important de vérifier tous les accessoires de la maison. Vous pouvez déjà commencer par débarrasser la maison des ustensiles coupants, à forte chaleur, ou plus ou moins dangereux. Contrôlez les équipements électroménagers afin d’éviter tout risque de court-circuit ou d’électrocution.

Femme aide autre femme agee

Également, il faut surveiller le gaz. Le mieux est d’éviter d’y avoir recours dans ces cas-là. Si cela paraît impossible, il faudra alors effectuer un suivi régulier. Aussi serait-il avisé de s’assurer du respect des règles de sécurité. Veillez également aux parois des murs et au sol du plancher. Privilégiez les matériaux non glissants. Faites recours au parquet en bois à la place du carreau par exemple. Toutes ces modifications amélioreront la sécurité de l’habitation.

Créez un environnement rassurant et apaisant

L’Alzheimer est une pathologie qui nuit aux facultés de mémoires de la personne qui en souffre. Ainsi, vu que le parent aura tendance à oublier, il est conseillé d’éliminer de la maison tout ce qui est superflu. Veuillez meubler son appartement du strict nécessaire ; ces choses dont il a toujours l’habitude. Ceci lui accordera l’assurance de vivre sans maladie.

Par ailleurs en ce qui concerne l’éclairage des différentes pièces de la maison, il faut garder les mêmes types de lumières auxquels le parent est habitué. La décoration peut être effectuée, mais seulement avec des motifs ou ses couleurs préférées. Il est conseillé par exemple de placer un porte-clés mural pour l’aider à vite trouver ses clés.

Faites de même pour le téléphone ou la télécommande et la télé. N’enregistrez que les contacts des personnes avec lesquelles il discute le plus souvent. Et masquez les touches superflues de la commande. Faites de même pour les chaînes qu’il ne regarde jamais.

De même, il est possible de recourir au post-it pour faire des rappels. À vous de trouver la formule pour rendre ceci plutôt amusant que stressant. Gardez néanmoins à l’esprit que l’environnement créé ne doit pas être figé. Modifiez-le donc en fonction des besoins et de la progression du mal de votre parent. Vous constaterez qu’il ne perdra pas de sa joie et poursuivra une vie plus ou moins épanouie.

Comment faire disparaitre les douleurs chroniques persistantes ?

Parfois, il peut arriver que les douleurs pour lesquelles nous luttons sans cesse ne se terminent pas. Lorsque c’est le cas, il existe certaines astuces pour les faire quand même disparaitre pour un temps même si cela n’est pas définitif. Pour cela, il faudrait d’abord comprendre la douleur dont il s’agit puis trouver les remèdes en fonction de cette dernière.

La compréhension du type de douleur

Pour savoir exactement lequel des traitements vous devez adopter pour une douleur donnée, il est important de comprendre et de cerner tous les recoins de cette douleur, surtout sa provenance. Ainsi, lorsque vous commencez à ressentir ces douleurs chroniques, la réelle question est de vous demander quelle est son origine.

Pour ce qui est de l’origine, vous pouvez avoir différentes causes. Au nombre de ces causes, il y a le manque de pratique d’activités physiques. Ensuite, il faut noter la posture et les différentes positions.

Les douleurs chroniques ne sont pas toujours le fruit d’une anomalie physique. Cela peut être psychologique. Ce qui est surtout psychologique doit être pris avec une très grande attention puisqu’il est question d’un phénomène subjectif.

Alors, une fois l’origine de votre mal est identifiée, il convient de vous lancer dans une lutte pour l’évacuer.

La lutte contre la douleur

La lutte que vous devez mener contre ces douleurs pour que ces dernières ne persistent plus est essentielle. C’est pourquoi la première forme de lutte est là consultation d’un spécialiste. En effet, vous devez avoir des conseils fiables d’un médecin, d’un psychologue et d’un pharmacien.

Il s’agira alors pour vous de procéder à un contrôle inhibiteur. Ce contrôle permettra aux spécialistes qui vous auront consulté de vous trouver des remèdes, ou des appareils, pour que les douleurs puissent cesser. Il doit donc y avoir une interruption de la transmission des flux douloureux.

Lorsque ce traitement est suivi avec méthode, vous devez pouvoir vous-même constater que le mal a baissé d’un cran. Une fois que ce constat est fait, vous devez avoir une certitude. Pour cela, il s’agira de procéder à des évaluations successives.

Les évaluations pour la vérification des différents traitements

Lorsque vous subissez le traitement médicamenteux, il est important de vous rendre au soin régulièrement pour que l’appréciation soit faite de la part d’un spécialiste. Ce spécialiste peut être soit le médecin traitant pour des analyses physiques ou soit le psychologue pour une analyse psychique.

Homme mal bas du dos

Seuls les résultats d’une telle évaluation pourront vous donner un point exact de ce qu’il en est du traitement suivi pour des maux persistants.

Il peut arriver qu’après le traitement vous ressentiez toujours les douleurs chroniques. Dans ce cas, vous devriez peut-être songer à changer votre style de vie et surtout vos mouvements, mais aussi les postures adoptées et votre revêtement, surtout vos styles de chaussures qui pourraient bien être la cause de ce mal continu.

De manière générale, si vous avez des douleurs qui persistent autant, il est aussi possible de faire directement une analyse poussée comme le scanner afin d’avoir des pistes fiables et le traitement adéquat.

Quelles sont les différentes installation qui existent en éolien ?

La gamme des petites éoliennes sur le marché Français présente un prix moyen très variable en fonction de la puissance de l'installation. Deux types d'éoliennes peuvent être choisis : les éoliennes à axe vertical et les éoliennes à axe horizontal. Il peut être interessant de s'interesser à ces systèmes une fois à la retraite pour payer un peu moins d'éléctricité. Voyons les deux types d'éoliennes en détail.

ÉOLIENNE VERTICALE

Une éolienne à axe vertical peut utiliser des éoliennes, respectant précisément le mécanisme des systèmes industriels mais à l'échelle domestique. L'aérogénérateur vertical domestique peut être utilisé avec des mini-éoliennes ou des micro-éoliennes. La différence entre les deux systèmes de référence réside dans la capacité en kilowatts produits : les mini-éoliennes domestiques verticales peuvent produire jusqu'à 30 kW tandis que les éoliennes peuvent atteindre 1 kilowatt.

Les principaux avantages du vent à axe vertical par rapport aux plantes horizontales plus traditionnelles sont :

  •  fonctionnement constant quelle que soit la direction du vent ;
  •  L'éolienne fonctionne également à basse vitesse ;
  •  une meilleure résistance aux vitesses élevées et aux turbulences ;
  •  faible encombrement et compacité ;
  •  l'absence de bruit ;
  •  durée de vie moyenne d'environ 20 ans.


Les éoliennes à éoliennes verticales peuvent être une solution idéale pour les condominiums, les bâtiments urbains avec des toits plats ou inclinés ou avec de petites terrasses car elles n'ont pas besoin d'une tour de soutien pour éloigner chaque éolienne du sol ou du toit et sont activées même par faible vent.

Eolienne verticale

Les propositions commerciales de la'petite éolienne de terrasse' sont très similaires en variété et en puissance : les mini-éoliennes Bornay, pas d'éoliennes conventionnelles EcoWhisper, les micro-éoliennes à prix compétitifs WindOrchard ou l'éolienne de jardin Harmowind. Il s'agit de kits éoliens domestiques équipés de connecteurs et d'une batterie 24 volts qui atteignent des puissances allant de 400 W à 600 W et des prix compris entre 400 euros et 600 euros.

Les propositions les plus innovantes dans le panorama des mini éoliennes verticales sont celles qui incluent l'association de l'énergie éolienne domestique à une batterie pour le stockage de l'énergie ou l'union des systèmes alimentés par l'énergie éolienne à de petits systèmes photovoltaïques. Les kits SolarShop, un ensemble innovant de kits permettant de combiner des modules photovoltaïques avec des mini-éoliennes à usage domestique, en sont un exemple.

Habituellement, un système éolien de ce type consiste en un poteau fixé dans le sol (de 5 à 30 mètres) pour une puissance maximale de 200 kW (bien au-delà des besoins domestiques).

Les prix de ces mini-éoliennes domestiques varient selon l'énergie produite, l'éolienne, le poteau, l'onduleur et les accessoires nécessaires. Il est possible de trouver des petites éoliennes d'un coût d'environ 6 000 euros pour des systèmes combinés photovoltaïque et éolien d'un peu moins de 20 000 euros.

EOLIENNE HORIZONTALE

La petite éolienne à axe horizontal ou HAWD (Horizontal Axis Wind Turbines) est un système de petite taille et facile à installer qui, en présence de vent à pleine vitesse, peut produire une électricité similaire à celle fournie par l'exploitant du réseau électrique.

Les principaux avantages du vent à axe horizontal par rapport au vent à axe vertical sont :

  • orientation de la génératrice en fonction de la direction du vent ;
  • excellentes performances aérodynamiques ;
  • fonctionnent à une vitesse de vent minimale inférieure ;
  • une production d'énergie plus élevée.


Il s'agit d'une éolienne généralement équipée de 3 petites pales et positionnée sur une structure mince. Le marché de référence propose, entre autres, une éolienne de 3 kW comme la petite éolienne à axe horizontal à pas variable Maia d'Interwind, un système équipé d'une gamme de générateurs d'une puissance nominale de 8 à 3,3 kW dans des conditions de vent entre 10 et 10,5 m/s.

Le mauvais cholestérol deviendrait bon : pour les personnes âgées de plus de 60 ans !

Un taux élevé de "mauvais" cholestérol (Ldl) n'est pas un facteur de risque de maladie cardiaque chez les plus de 60 ans, au contraire, il peut avoir un effet protecteur contre plusieurs maladies, dont le cancer. A ce jour, en France, les maladies cardiovasculaires sont responsables d'environ 50% des décès. Un chiffre très impressionnant, pour cette raison, en particulier au cours des dix dernières années, les chercheurs du monde entier tentent de trouver un remède peu invasif et efficace pour réduire l'incidence de la mortalité.
 
Un des facteurs de risque les plus inquiétants est certainement le taux élevé de cholestérol, vous avez peut-être entendu des centaines de fois quelqu'un parler de prêter attention aux aliments excessivement gras, ou peut-être après avoir effectué des tests médicaux, vous allez à la recherche de cholestérol comme la première valeur. Ainsi, l'être humain est maintenant absolument conscient des risques liés au cholestérol et cherche, dans la mesure où leur conscience le permet, à être prudent. Par conséquent, un taux élevé de cholestérol est l'ennemi de l'homme, il provoque des crises cardiaques et il est nécessaire de le garder sous contrôle. Telles ont toujours été les recommandations des médecins à ceux qui abusaient d'aliments excessivement gras, en particulier ceux âgés de plus de 50 ans. Cependant, même si elle est très controversée, une étude arrive qui contredit cette pensée. Selon un groupe international d'experts qui, dans le British Medical Journal (Bmj), a examiné 19 études différentes sur le sujet menées sur 68 mille personnes, le cholestérol ne ferait pas de mal ! mais il pourrait avoir des effets bénéfiques sur certaines maladies, comme le cancer.
Formation cholesterol arteres
 

L'étude

Sur les 68 000 personnes interrogées dans le cadre de l'étude, les données ont montré que 92 % des personnes âgées ayant un taux de cholestérol plutôt élevé vivaient en moyenne le même nombre d'années que celles dont le taux de LDL était très faible et que, dans de nombreux cas, elles vivaient encore plus longtemps. Aucune association n'a été trouvée dans les 8 % restants, de sorte qu'il n'y aurait aucun lien avec les maladies cardiaques.

Réévaluer les prescriptions de statines

Les statines ont longtemps été prescrites comme une arme valide pour réduire et contrecarrer le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral causé par le durcissement et le rétrécissement des artères, précisément causé par un excès de cholestérol dans le sang. Selon les auteurs de l'étude, après cette découverte, il faut " réévaluer la prescription de statines, dont les bienfaits ont été exagérés ".
Une conclusion plausible, selon Giuseppe Paolisso, ancien président de la Société italienne de gérontologie et de gériatrie (Sigg) : "Il peut y avoir certains facteurs qui, chez les adultes, constituent un risque, et chez les personnes âgées non, précise-t-il, par exemple, le surpoids est un facteur de risque chez l'adulte, alors que chez les personnes âgées il a un effet protecteur.
 

Facteurs bénéfiques

L'étude va plus loin, selon des chercheurs ayant des taux élevés de cholestérol, pourrait être utile dans la prévention d'autres maladies, comme le cancer. Pour parvenir à cette conclusion incroyable, les experts ont mené des recherches sur un échantillon de 140 000 personnes, dans un délai de 10 à 30 ans. Les résultats obtenus ont été extrêmement significatifs, soulignant que les personnes ayant un taux de cholestérol élevé présentaient également une faible incidence de maladies cancéreuses et surtout une mortalité moindre chez les personnes ayant des antécédents familiaux d'hypercholestérolémie.
Les tests effectués sur des souris ont également montré plus de cas de cancer chez ceux qui ont suivi une thérapie pour abaisser le taux de cholestérol.

De la nutrition chez les personnes agées

Comment se nourrir quand les cheveux deviennent gris ? En général, les règles d'une alimentation saine pour les adultes s'appliquent, même si chez les personnes âgées, la solitude, l'abandon, les problèmes économiques, cognitifs et psychologiques peuvent rendre une alimentation adéquate plus difficile. Egalement, il est bon de rappeler qu'en complément, une activité physique adaptée est recommandée.

Les calories chez les personnes âgées

Moins d'énergie est dépensée, la masse maigre est réduite et donc les besoins caloriques sont réduits.

Il est important de maintenir un certain niveau d'activité physique. L'apport calorique quotidien recommandé est :

  • Femme 60-74 ans : 1600-1900 kilocalories
  • Homme 60-74 ans : 1900-2250 calories
  • Femme après 75 ans : 1500-1750 calories
  • Homme après 75 ans : 1700-1950 calories

Protéines

Le besoin reste constant, privilégiant les poissons (riches en graisses polyinsaturées bénéfiques pour le système cardio-vasculaire), les légumineuses, les œufs, le lait et le fromage (sans exagérer, surtout chez les personnes âgées). Parmi les viandes, les viandes blanches (volaille et lapin) et les viandes maigres sont préférables.

Couple senior mange cuisine chinoise

Graisses

Doit être réduite en préférant les plus riches en acides monoinsaturés et polyinsaturés : huile d'olive, certaines huiles de graines, poissons et graisses de fruits secs (en petites doses). Limitez les viandes rouges et les charcuteries, riches en sel et en graisses saturées. Limitez également la malbouffe, et si vous aimez les burgers ou les pizzas, privilégiez du fait maison.

Glucides

Mieux choisir ces complexes, contenus dans les céréales, le pain complet, les légumineuses et certains types de légumes et de fruits, qui fournissent de l'énergie, des fibres, du fer, ainsi que d'autres minéraux et vitamines. Évitez d'en abuser avec des sucres raffinés et des aliments prêts-à-manger.

Boire de l'eau

Il est important d'assurer une bonne hydratation, en n'oubliant pas de boire de l'eau sans attendre d'avoir soif (avec l'âge, le stimulus de la soif tend à diminuer). Maîtrisez votre consommation d'alcool.

Faire des petits repas variés

Pour faciliter la digestion, il est également bon de diviser l'apport quotidien en petits repas ; surtout pour les personnes âgées qui vivent seules, la tentation de sauter des repas ou de s'adapter à des plats froids et chauds est forte : il vaut mieux essayer de préparer des aliments simples mais appétissants, en s'adaptant aux problèmes éventuels (ex. : mâcher).

La lithothérapie, médecine non conventionnelle des pierres

Parait il que certaines pierres ont des pouvoirs qui peuvent nous permettre de soigner certains maux. Que l'on y croit, ou que l'on n'y croit pas, voici deux pierres spéciales avec les bienfaits qui leurs sont associés !

Contre les allergies, dermatites et éruptions cutanées : l'aigue-marine

L'aigue-marine est le cristal le plus utilisé pour le traitement des allergies. Il appartient à la famille du béryllium, des cyclosilicates contenant du béryllium et de l'aluminium. Les cyclilicates réduisent la tension, améliorent le flux d'énergie dans le corps, régulent le métabolisme et renforcent l'activité du système immunitaire. Dans ce contexte, l'aluminium contribue à la désacidification et au renforcement du sens de l'identité, tandis que le béryllium corrige les processus toxiques et autodestructeurs, tant physiques que psychologiques. La couleur de l'aigue-marine favorise la sérénité et a un effet calmant et apaisant sur les fluides corporels et les processus qui s'y produisent.

Pierre aigue marine

Toutes ces propriétés font de l'aigue-marine le cristal de choix pour le traitement des allergies. Il est particulièrement efficace dans la lutte contre les allergies au pollen, mais a également une action thérapeutique forte sur les irritations cutanées, les démangeaisons, la sécheresse et l'inflammation des yeux, les troubles des voies respiratoires, l'asthme, la mauvaise digestion, les allergies alimentaires, les troubles de la thyroïde et du système immunitaire.

L'aigue-marine est également un tonique pour le système nerveux et, en tant que tel, aide à soulager le stress et les tensions, qui sont souvent la cause psychologique des allergies. Quand les choses deviennent trop difficiles, nous ne pouvons plus les "faire descendre" et les "digérer". (allergies alimentaires), ou nous y devenons "allergiques" (exactement ce que le terme indique) et nous développons des éruptions cutanées ou encore nous pouvons nous sentir "asphyxiés" (asthme). Tous ces symptômes peuvent éventuellement entraîner l'effondrement de notre corps.

Les racines de l'effet purifiant profond de l'aigue-marine résident non seulement dans sa capacité à rétablir un équilibre sain des fluides corporels (y compris la lymphe et les tissus), mais aussi dans sa capacité à relaxer et à renforcer en même temps le mental et l'esprit. L'aigue-marine est donc particulièrement utile dans le traitement des allergies, surtout lorsqu'elles sont aggravées par des niveaux élevés de stress et la conscience qu'il y a dans votre vie des choses qui sont négligées ou des engagements qui ne sont pas respectés. Le "nettoyage de printemps" externe qu'il favorise encourage et favorise également le nettoyage intérieur.

Coeur et circulation : le Quartz rose

Le quartz rose est l'un des principaux cristaux cicatrisants pour le cœur et la circulation. Il provient du magma liquide (l'énergie active dans le noyau de la terre) et se refroidit en grandes formations. La couleur rose est le résultat de petites inclusions de dumorderite, également connue sous le nom de "pierre de patience". Dans la cristallopratique, c'est la pierre de la confiance et de l'estime de soi. Sa forte énergie (l'énergie du magma) est tempérée par ses effets doux (la couleur rose). Elle favorise la capacité à rester serein et confiant, et à maintenir une attitude positive même dans les situations les plus difficiles (représentées par la fibrosité de la dumorite). Il réduit le stress, les tensions et les problèmes émotionnels, favorisant ainsi le bien-être général de l'organisme.

Le quartz rose est capable de renforcer le cœur parce qu'il aide à se concentrer sur le besoin primordial de sérénité, de sommeil, de régénération, d'alimentation saine, de protection et de sécurité. Tous ces facteurs augmentent la vitalité et améliorent notre style de vie, nous encourageant à adopter des attitudes (presque) spontanément bénéfiques pour notre cœur. De plus, le quartz rose nous motive à donner de l'espace aux aspects de la vie qui nourrissent le bien-être, la capacité de ressentir le plaisir et la satisfaction des besoins émotionnels, en restaurant l'enthousiasme et la joie de vivre et en nous permettant d'interagir avec les autres d'une manière sincère et avec un cœur chaud et ouvert. Elle a des effets positifs sur le cœur parce qu'elle nous pousse à donner et à recevoir de l'intimité. Elle favorise la sensibilité envers les autres, l'amour et la sexualité.

Quartz rose

Grâce à toutes ces caractéristiques, le quartz rose est utile dans le traitement d'un grand nombre de problèmes cardiaques et circulatoires. Il réduit les arythmies et améliore la circulation sanguine dans la région cardiaque. Stabilise l'activité cardiaque en présence d'efforts et d'activités fatigantes (y compris le stress causé par les conflits émotionnels). Réduit la tachycardie, soulage le sentiment de constriction et de fermeture. Protège contre la peur d'une crise cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral et contre la névrose cardiaque (troubles cardiaques sans aucun fondement organique, qui proviennent de préoccupations concernant le cœur). Enfin, le quartz rose peut stabiliser la circulation (en cas d'hypertension ou d'hypotension artérielle), améliorant ainsi la circulation sanguine.

Pourquoi animaux de compagnie et personnes agées font bon ménage

Force est de constater que dans la vie quotidienne, les personnes âgées vivent de plus en plus seules à la maison sans une personne pour prendre soin de leur santé et de leurs besoins tous les jours. Malheureusement, tout le monde n'a pas la chance de vivre près de sa famille ou de pouvoir être soigné dans un établissement privé. Souvent, cependant, les personnes âgées vivent avec leur chien ou chat, qui devient au fil des ans un véritable compagnon. Mais pour une personne âgée qui a déjà ses problèmes, prendre soin de l'animal n'est pas contre-indiqué en ce qui concerne ses besoins et sa santé ? Découvrons ensemble ce que la science en dit !

Les bienfaits des animaux de compagnie pour les personnes âgées

Selon certaines études menées précisément sur l'influence des soins d'un animal de compagnie par les personnes âgées, il a été vérifié qu'il y a des bénéfices sur la santé physique de la personne et un ralentissement du déclin cognitif qui se produit inévitablement avec le passage des années. Un chien ou un chat dans la maison peut vraiment faire une différence dans la situation de solitude que vivent souvent les personnes âgées. L'animal, en fait, même s'il n'est pas doué d'un mot, apporte compagnie et réconfort aux personnes seules qui passent la plupart des jours dans la maison. De plus, avoir un engagement fixe envers l'animal, vous permet de garder le cerveau actif afin de vous rappeler quoi faire, comme nourrir l'animal, le nettoyer, acheter de la nourriture et l'emmener faire une promenade.

Un animal de compagnie vous permet de garder actif plusieurs fonctions cérébrales qui, au fil des ans, ont tendance à diminuer et à descendre en dessous du seuil moyen, par exemple :

  • Habiletés d'attention ;
  • Fonctions exécutives telles que la planification et l'exécution d'une tâche ;
  • Mémoire verbale lors de la mémorisation des noms ou des objets à utiliser ;
  • Mémoire prospective : se souvenir de ce qu'il faut faire à l'avenir ;
  • Gestion des émotions.

Personne age chien

La zoothérapie, telle qu'elle est définie dans le jargon technique des professionels des animaux, permet également de briser un autre problème qui afflige les personnes âgées, le sentiment d'inutilité. Après avoir passé leur vie à travailler, à s'occuper de la famille et de la maison, à la retraite, avec des enfants qui ont grandi et qui sont partis, les gens ressentent un sentiment d'inutilité qui, dans certains cas, entraîne des épisodes dépressifs. Un animal de compagnie aide à combattre ce sentiment grâce au sens des responsabilités qu'il ressent envers lui-même.

Un chien bien dressé est souvent la meilleure solution même lorsque les personnes âgées commencent à avoir des problèmes de santé qui l'invalident par rapport à certaines activités quotidiennes. Il ne s'agit pas de cas graves, comme les personnes handicapées en fauteuil roulant ou les aveugles, mais de ces petits maux qui sont inévitables au fil des ans.

Quels animaux choisir pour vivre avec les personnes âgées ?

Une fois certain que les animaux de compagnie apportent des bienfaits physiques et mentaux à la santé des personnes âgées, il est essentiel de choisir l'animal qui sera le partenaire de vie. Il s'agit évidemment de ceux qui, au fil des ans, décident d'adopter un animal et non de ceux qui en sont déjà propriétaires.

En général, en France, il y a soixante millions d'animaux de compagnie comme membres de nombreuses familles, répartis en environ sept millions de chiens et sept millions et demi de chats. Il n'est pas important pour la personne âgée de choisir entre un chien ou un chat, mais il est essentiel de tenir compte de l'âge de l'animal, afin de pouvoir répondre parfaitement aux besoins des deux.

Il n'est pas bon d'opter pour un jeune chiot ou un chien qui a besoin de beaucoup d'exercice ou d'attention. Mieux vaut préférer un animal adulte, peut-être en adoptant l'un des nombreuses SPA. De cette façon, non seulement vous sauvez une vie, mais vous donnez aux personnes âgées un ami, un point ferme dans la vie quotidienne qui sera toujours là pour le soutenir émotionnellement et physiquement s'il est bien entraîné.

Un autre facteur dont il faut tenir compte est la santé de l'animal. Il est vrai que les animaux de compagnie apportent joie et bienfaits, mais attention aux conditions physiques. Selon une étude publiée dans Veterinary, le fait de prendre soin d'un animal malade provoque le même stress et le même souci de devoir traiter avec un membre de la famille hospitalisée. Donc oui à un chien/chat adulte, tant qu'il est en bonne santé.

Quelque bonnes pratiques pour la toilette des anciens.

La dépendance des personnes agées n'est jamais une chose facile, surtout pour les questions d'hygiène corporelle. Voici quelques conseils, entre doutes et peurs, pour faire en sorte que tout se passe bien au moment de la toilette :

Prendre un bain tous les jours est il obligatoire?

Non, mais il est nécessaire de maintenir une bonne fréquence.
Dans la culture occidentale des dernières décennies, les gens se sont habitués à se laver quotidiennement. En fait, pour prévenir le risque d'infections possibles, un bain quelques fois par semaine peut suffire pour une personne âgée fragile. Les autres jours, il est important d'utiliser des serviettes chaudes pour garder chaque partie du corps propre et parfumée.


Faites en sorte que votre proche se sente indépendant dans la mesure du possible.

En vieillissant, les gens ont tendance à être plus sensibles. Il est donc préférable de n'aider leurs parents âgés qu'en cas de stricte nécessité, par exemple pour se laver le dos et leur permettre de faire toutes les activités qu'ils peuvent faire seuls.

Même dans les cas d'autosuffisance limitée, ne vous imposez pas ou ne faites pas semblant de tout faire à votre place. La personne âgée risque de devenir paresseuse ou même de se sentir avilie. Il est important de lui laisser de l'espace et de respecter son sens de la modestie, par exemple en utilisant une serviette de "séparation" à l'entrée et à la sortie de la baignoire.


Quand le bain complet n'est pas nécessaire : les éponges

Se baigner dans une baignoire est le moyen le plus rapide d'assurer une hygiène complète.
Les jours où le parent âgé refuse, l'épongement peut être suffisant s'il est fait de la façon la plus appropriée. Voici quelques conseils pratiques sur la façon de procéder :
- Commencez par la tête et continuez avec les parties du corps les plus faciles à laver, jusqu'aux parties intimes.
- pour des raisons d'intimité et pour éviter les problèmes de refroidissement, ne découvrir que la partie du corps - à l'aide d'une serviette - qui est lavée à ce moment-là
- laver une zone à la fois et changer les lingettes d'une section à l'autre afin de ne pas les sécher avec des chiffons sales. Si nécessaire, des nettoyants sans eau tels que les lingettes de bain et les shampooings secs sont également utiles.


Pour l'hygiène intime, cependant, un bidet devrait être disponible, qui est également recommandé les jours de bain complets, car il aide à prévenir les infections des voies urinaires.

Pendant le bain : essayez d'instiller la tranquillité d'esprit et organisez-vous pour avoir tout sous la main.


Il est très important de rendre l'expérience du bain extrêmement agréable. Il peut être utile, à l'approche des premiers bains "accompagnés", de minimiser la situation en s'adressant à votre parent avec des expressions ironiques telles que : "Tu vois ? C'est un peu comme être au spa ! Puis, une fois calme, faites en sorte que tout soit aussi confortable que possible : ne pas donner d'ordres, mais maintenir un ton de voix calme et détendu, l'aidant toujours avec une extrême délicatesse. Avec une musique "spa" en arrière-plan, vous pouvez créer une ambiance supplémentaire.

Senior bain


Faites attention à la température de l'eau


Parfois on ne s'en rend pas compte, mais il faut faire très attention à la température de l'eau du bain : il est préférable de la tester d'abord d'une main, pour qu'elle ne soit ni trop chaude ni trop froide. Ensuite, demandez au parent âgé, par courtoisie, si elle est à son goût.


Parents âgés à mobilité réduite : vaut-il mieux prendre une baignoire ou une douche ?

La baignoire est plus sûre que la douche : se lever augmente le risque de glisser de façon exponentielle, surtout si les jambes ne sont plus aussi sûres qu'avant.
Si votre parent est handicapé ou a de graves problèmes moteurs comme la mère de Sara, il existe des solutions conçues pour simplifier le moment de l'hygiène quotidienne. Ils garantissent ainsi l'autonomie et la sécurité des personnes âgées, ainsi qu'une aide précieuse à leurs aidants.

Rasage comment eviter les coupures

Le rasoir éléctrique est un excellent outil pour les personnes agées qui veulent continuer à prendre soin de leur visage. Il permet de manière très sécurisée de tailler la barbe, ou de raser de pret en évitant les risques de coupures. Les rasoirs d'aujourd'hui sont impérméables et pour certains d'entre eux, il existe même des bases autonettoyantes qui facilitent l'entretien. 

Avec tous ces conseils, vous savez désormais comment faire pour rendre le moment de la toilette plus agréable pour vos anciens.

Pourquoi les personnes âgées dorment moins ?

Les troubles du sommeil touchent dix millions de personnes de plus de 65 ans. Parce que les personnes âgées dorment moins et mal. Les conseils de gériatres.
 
Plus de 10 millions de personnes âgées dorment moins en vieillissant. C'est ce qui ressort du dernier congrès de la Société de gérontologie et de gériatrie qui s'est tenu ces derniers jours à Paris et qui a également montré comment, en réalité, les personnes âgées dorment moins que le nombre de personnes endormies, pour des raisons qui peuvent souvent être différentes pour les deux sexes. Les troubles du sommeil qui affectent les plus de 65 ans, en fait, sont souvent dus au fait qu'ils s'endorment difficilement et se réveillent la nuit ou tôt le matin.
 

Risques pour les personnes âgées qui dorment moins et mal

 
Le congrès s'est penché sur les troubles du sommeil dont on sait qu'ils affectent les personnes âgées. Des enquêtes ont montré que les hommes ont généralement du mal à s'endormir à cause des repas copieux et ont tendance à se réveiller pour aller aux toilettes pendant la nuit ; pour les femmes, par contre, les troubles du sommeil proviennent principalement des douleurs, des pensées et des inquiétudes qui les empêchent de dormir.
 
Grandfather 14446 640
 
En commun pour les deux sexes, il y a les effets négatifs du manque de sommeil, bien qu'il ait été constaté que chez les personnes âgées, les heures de repos requises sont inférieures à celles des jeunes. Le véritable problème réside donc dans la qualité du sommeil (et du lit), dont il a été démontré qu'elle affecte négativement l'état de santé général, entraînant une altération de l'humeur, une réduction de la capacité de concentration et des risques de détérioration cognitive.
 

Comment retrouver un sommeil réparateur : les conseils des médecins

 
A la fin du congrès, les médecins gériatriques ne manquaient pas de conseils sur la façon de retrouver un bon sommeil.
 
Tout d'abord, il peut être utile de revoir les thérapies auxquelles les personnes âgées sont éventuellement soumises, considérant que les médicaments comme les diurétiques et les bêta-bloquants peuvent compromettre le sommeil, alors que les antidépresseurs ont l'effet inverse. Parmi les remèdes naturels, l'utilisation de la mélatonine est autorisée, tandis que l'utilisation de la valériane n'est pas reconnue comme ayant un effet positif.
 
Pour améliorer la qualité du sommeil des personnes âgées, on accorde beaucoup d'importance au mode de vie, en recommandant la pratique, tous les deux jours, d'une activité physique douce pendant au moins 30 à 40 minutes et d'un régime contrôlé au dîner qui tient également compte du fait que l'apport en glucides facilite le sommeil.
 
Enfin, il n'y a pas de contre-indication à la sieste classique de l'après-midi qui, au contraire, peut contribuer à atteindre le niveau minimum de sommeil quotidien requis.

Comment habiller une personne âgée dépendante ?

Pour s'habiller et se déshabiller, il faut une certaine quantité de mouvement, une bonne dose d'équilibre et des capacités neuromusculaires. Certaines personnes âgées qui ne sont plus autonomes sont souvent incapables d'accomplir ces gestes simples et ont besoin d'aide.

Une relation basée sur l'écoute et la confiance

Obtenir de l'aide dans vos moments intimes n'est pas facile à accepter. C'est pourquoi il est important d'établir une relation de confiance avec l'employé âgé, en l'écoutant autant qu'il le désire. Il est également essentiel de connaître les techniques d'habillage et de déshabillage d'une personne, afin de rendre ce moment aussi agréable que possible.

Habiller personne agee dependante
Choisir des vêtements convenant à l'employé âgé


Il est nécessaire de choisir les vêtements les plus appropriés en fonction des troubles dont souffre la personne :

  • Tissus doux et confortables si la personne est souvent allongée
  • Vêtements munis d'une fermeture éclair à l'avant pour un retrait facile
  • Jupes et pantalons avec ceinture élastique
  • Ne mettez pas de coté la coquetterie avec un accessoire. Une petite attention fait toujours plaisir.

Saviez-vous que certains fabricants fabriquent une gamme de vêtements favorisant l'autonomie des personnes âgées (boutons magnétiques, fermetures éclair manipulées avec un seul doigt, pyjama avec ouvertures latérales pleines, etc...) ?

Dans la mesure du possible, l'habillement personnel est à privilégier, afin d'allier plaisir et confort.

Comment aider un dépendant âgé à s'habiller

Aider un employé, c'est encourager son autonomie et l'aider à s'habiller, et non l'habiller de la tête aux pieds sans sa participation active. Comme la procédure peut prendre du temps, la patience est le secret du succès.

Selon la personne devant nous, l'aide sera plus ou moins limitée. Dans certains cas, il sera nécessaire de fermer les boutons ou de passer les vêtements aux personnes âgées l'un après l'autre, dans d'autres il sera nécessaire de l'aider à mettre un vêtement sur une partie du corps particulièrement douloureuse. A cet égard, il est recommandé d'habiller la zone sensible en premier et de la déshabiller en dernier.

Comment procéder en plusieurs étapes :

  • Utilisez une chaise et demandez à la personne âgée de s'asseoir aussi longtemps qu'il le faut pour les habiller.
  • Pour enfiler un chandail ou un chandail, commencez par la tête, puis passez aux bras.
  • Pour un gilet ou une chemise, commencez par le bras qui fait le plus mal.
  • Pour ajuster les plis de votre dos, demandez à la personne âgée de se pencher légèrement vers l'avant. Placez un bras sur sa poitrine pour l'empêcher de tomber.
  • Pour les pantalons, jupes et sous-vêtements : mettre le vêtement sur vos pieds et le faire glisser vers vos chevilles. Aidez le patient à se lever du fauteuil et à tirer le vêtement jusqu'à la taille.

Les personnes âgées en Italie accrocs aux smartphones

Smartphone en main et connexion internet toujours active pour partager instantanément leurs expériences sur Facebook, Twitter et Instagram. Ce n'est pas le portrait des Millénaires, mais celui d'une nouvelle génération, celle de la "génération argentée", mise en évidence par la recherche "Vieillissement intelligent". La technologie n'a pas d'âge" promu par Amplifon et mené par Ipsos sur la relation que les plus de 55 ans des différents pays du monde entretiennent avec la technologie (6 000 personnes ont été interrogées en Italie, Australie, France, Allemagne et USA). L'étude a été présentée au Wired Next Fest à Florence.

En particulier, les seniors italiens sont inséparables de leurs smartphones (76%) et excellent dans l'utilisation des réseaux sociaux (76% ont au moins un compte). Ainsi émerge une forte relation d'intimité avec la technologie : pour 78% des compatriotes les plus matures vous permet de simplifier la vie, 83% vous permet de faire des choses que vous ne pouviez pas faire avant et pour plus d'un tiers peut améliorer votre santé (35%).

"Enlevez-moi tout, mais pas mon smartphone. En Italie, le smartphone a conquis le cœur de la "génération argent". Le téléphone mobile de dernière génération est en fait l'appareil le plus aimé des plus de 55 ans du Bel Paese : utilisé par 76% des répondants détache clairement l'ordinateur portable (63%) et la tablette (41%). La passion italienne pour les smartphones est au moins partiellement partagée par les Australiens et les Allemands (71%), tandis qu'elle s'estompe légèrement en France (68%) et aux Etats-Unis (67%). Par ailleurs, les Italiens de plus de 55 ans sont - avec leurs pairs américains - les plus connectés : 75% avouent se connecter à Internet plusieurs fois par jour contre, par exemple, 55% des Allemands et 65% des Australiens.

Pour tout, il y a une application. Communiquez, regardez les prévisions, trouvez votre chemin, restez informé et magasinez. Les "jeunes seniors" italiens ont une application pour chaque besoin. Le bavardage est l'activité principale : près de 9 répondants sur 10 ont installé Whatsapp (87% contre 76% des Allemands et 27% des Français) et plus de 4 Messagers sur 10. Les applications sont alors indispensables pour consulter la météo (62%), surfer sur Facebook (54%) et trouver son chemin (53%), mais aussi pour lire les dernières nouvelles (40% contre 28% des Français et seulement 22% des Allemands) et effectuer des achats en ligne (30% contre 26% des Américains et 17% des Australiens et Allemands).

Maintenant, je "twitte".

Avec les bols et les cartes à jouer mis à part, plus de 55 personnes passent leur temps sur Facebook, Twitter et Instagram. En particulier, les Italiens utilisent plus les médias sociaux que les autres pays : 76% disent avoir au moins un compte contre 75% des Américains, 69% des Australiens, 59% des Français et 52% des Allemands. D'abord pour l'utilisation de Twitter (22% contre 8% des Allemands et 11% des Australiens et des Français) et d'Instagram (18% contre 6% des Allemands et des Français), les Italiens arrivent en deuxième position derrière les Américains pour la navigation sur Facebook (67% contre 71%).

Sur les médias sociaux, le mythe des Italiens liés à leur famille semble s'estomper : seuls 46% déclarent se connecter pour entretenir des relations avec leur famille contre 78% des Australiens et 77% des Américains. Les principales raisons sont de passer du temps (59 %), de se tenir au courant (48 %) et de retrouver des amis éloignés (43 %). Il est à noter que 25 % des répondants italiens utilisent les médias sociaux pour discuter de sujets d'actualité et 6 % à des fins professionnelles telles que la publicité et la recherche de nouveaux clients.

Une technologie qui simplifie la vie. Dans notre pays, près de 8 personnes sur 10 ont toujours vécu avec passion pour la technologie. Les Italiens de plus de 55 ans reconnaissent davantage sa valeur que les seniors étrangers : 83% d'entre eux leur permettent de faire des choses qu'ils ne pouvaient pas faire auparavant (ce pourcentage tombe à 79% en France pour atteindre 69% en Allemagne), 78% facilitent la vie et 35% améliorent leur santé (contre 26% aux Etats-Unis et 17% en France).

Comment les personnes âgées peuvent utiliser Internet et les avantages de la culture numérique ?

Commençons par les choses les plus pratiques : tout d'abord, les personnes âgées, grâce à Internet, peuvent gérer leur santé plus rapidement et plus directement.

En fait, en quelques clics, vous pouvez accéder à divers services de santé, consulter des rapports, payer des billets, vérifier les listes d'attente pour les examens ou trouver la pharmacie la plus proche à domicile. Tout cela sans quitter la maison, un grand confort, surtout pour ceux qui ont du mal à se déplacer !

Internet vous permet de faire beaucoup d'autres choses sans avoir à vous déplacer : faire des virements, payer des factures, vérifier votre crédit de pension et enfin, surtout avec l'arrivée des réseaux sociaux, interagir constamment avec les autres.

Les réseaux sociaux, en particulier Facebook, sont de plus en plus populaires auprès des personnes âgées. Grâce à eux, il est possible de rester en contact avec des amis du passé qu'il n'est peut-être pas possible de voir en personne, et avec eux vous pouvez échanger des messages privés ou des photos. En plus de vos amis, vous pouvez aussi vous tenir au courant de la vie de vos enfants et petits-enfants.

Grâce à ces nouveaux canaux de communication, les personnes âgées peuvent se sentir plus facilement connectées au reste du monde et à leur réseau de contacts, elles peuvent interagir, s'informer, partager leurs humeurs ou leurs expériences. Bref, il s'agit d'une occasion unique, presque impensable jusqu'à il y a quelques décennies !

Olivier ALLAIN est un commerçant sur internet depuis de nombreuses années. Il a tout de suite senti que les personnes agées représentaient un nouveau marché pour se développer. En effet, de plus en plus de séniors sont connectés et certains se lancent dans des entreprises surprenantes comme le e-commerce. Avec sa formation dédiée à la vente sur Amazon, il cartonne en ce moment. Comme quoi, les personnes agées sont pleines de ressources !

De toute évidence, la vie en ligne ne devrait pas remplacer la vie hors ligne : il devrait y avoir du temps à consacrer aux relations et aux activités qui ne nécessitent pas l'utilisation d'Internet. En ce sens, il faut veiller tout particulièrement à ne pas faire de l'utilisation d'Internet une véritable dépendance, qui enfermerait la personne dans une sorte de cloche de verre et endommagerait sa vie sociale au lieu de l'améliorer.

Un autre aspect auquel nous devons prêter attention est celui d'une éventuelle fraude en ligne. Malheureusement, sur Internet, il peut être facile de tomber sur des escroqueries, surtout pour ceux qui ne connaissent pas très bien le réseau ou qui n'en connaissent pas tous les aspects. C'est aussi pour cette raison qu'il est important, au-delà de l'utilisation technique de certains outils, d'avoir une culture numérique, qui permet aux personnes âgées de se déplacer en ligne de manière autonome.

Toutefois, ces inconvénients ne masquent pas les avantages que les personnes âgées peuvent tirer de l'utilisation des nouvelles technologies et d'Internet en particulier.

Tout d'abord, en fait, nous devons garder à l'esprit qu'apprendre à utiliser les nouveaux outils technologiques, à faire face aux nouvelles réalités et à rester actif, aide en général à améliorer les compétences cognitives et à réduire la perte de mémoire.

En outre, comme nous l'avons vu avec les réseaux sociaux, l'utilisation d'Internet contribue également à lutter contre l'isolement et la marginalisation, contribuant à maintenir vivant leur réseau de contacts, en ligne et hors ligne.

Enfin, l'utilisation d'Internet, surtout si elle s'accompagne d'une confrontation avec ses petits-enfants ou ses jeunes enfants, peut favoriser les échanges intergénérationnels et enrichir les perspectives des deux parties.

Bref, comme pour toute innovation technologique, il peut y avoir des hésitations, des difficultés et des doutes, mais si l'Internet est utilisé correctement, avec l'éducation et la sensibilisation numériques appropriées, les avantages qu'il peut offrir sont nombreux et peuvent réellement faire une différence, même dans la qualité de vie des personnes âgées.

Quand s’arrêter de conduire ?

Les statistiques le confirment : nos personnes âgées continuent de conduire des voitures, bien au-delà de 80 ans. Sans même se rendre compte des dangers qu'ils courent et font courir les autres, qu'ils soient piétons ou automobilistes. 

En France, il y a environ 3 millions de personnes agées titulaires d'un permis de conduire, considéré comme l'une des catégories présentant le plus grand risque d'accidents graves. Le taux d'accidents mortels impliquant des conducteurs de plus de 75 ans est cinq fois plus élevé que la moyenne.

La tendance est à la hausse, compte tenu également du vieillissement progressif de la population, et le nombre de conducteurs âgés est appelé à augmenter. Beaucoup d'entre eux sont encore capables de conduire, mais beaucoup d'autres ont de mauvais réflexes ou des déficits d'attention qui affectent la sécurité au volant. Cela provoque souvent des petits accidents avec quelques éraflures que l'on peut vite réparer, mais parfois les conséquences sont plus graves.

Par conséquent, arrêter de conduire est d'abord une question de prise en compte des saisons de la vie et du raisonnable. Et un sentiment de sécurité.

RISQUES LIÉS À LA CONDUITE CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES

Les accidents de voiture peuvent arriver à n'importe qui, mais dans le cas des personnes âgées, ils peuvent être des signes qu'il ne faut pas sous-estimer. Le dernier rapport de l'OCDE a montré que la plupart des retraités ont un niveau de vie comparable à celui des travailleurs actifs, y compris les déplacements en voiture. Malgré nos inquiétudes, les 70 ans font un quart des erreurs de conduite des 20 ans, un fait qui nous rassure et qui ressort des recherches menées par l'Université de Swansea. Ils boivent moins, vont moins vite et bouclent leur ceinture de sécurité.

Et ce n'est pas tout. Par rapport aux jeunes conducteurs, les personnes âgées maintiennent leur distance de sécurité et préfèrent les heures moins occupées. N'étant pas des "digital natives", ils n'ont donc pas l'impulsion irrépressible de regarder l'écran du téléphone portable.

Les risques, cependant, sont ceux déjà mentionnés. Une étude de la Société Française de gérontologie et de gériatrie a identifié des problèmes critiques dans les fonctions cognitives et l'état fonctionnel des conducteurs de plus de 75 ans, examinant la capacité d'attention, les réflexes et le degré d'autonomie dans les gestes quotidiens. Les médecins ont également mesuré la présence de déficits visuels et auditifs et de troubles du sommeil, les détectant chez la moitié des sujets testés.

LIMITES D'ÂGE POUR LA CONDUITE D'UNE VOITURE


La seule façon de réduire le risque d'accidents potentiellement dangereux, selon les gériatres, est la prévention : non seulement les voitures équipées de dispositifs de sécurité modernes, mais aussi et surtout de renforcer les contrôles et la rigueur avec lesquels ils effectuent les visites de renouvellement pour l'agrément. D'un point de vue législatif, l'âge des automobilistes augmente et le Code de la route s'adapte également.

Selon le nouveau code de la route Italien, les conducteurs âgés de plus de 80 ans sont tenus de se soumettre à une visite annuelle pour le renouvellement et le maintien de leur permis de conduire. Ils peuvent aussi décider de convertir leur permis de conduire en permis de conduire AM pour les cyclomoteurs à trois roues ou les quadricycles légers, appelés minicars, tout en maintenant l'obligation précédente de se rendre tous les deux ans pour vérifier les exigences psychophysiques. Une législation similaire devrait être discutée en France.

Les analyses doivent être effectuées dans des centres de santé qualifiés,c'est-à-dire dans les unités médicales des sections de médecine générale des autorités sanitaires locales.

LES RAISONS D'ARRÊTER DE CONDUIRE

Mettre le permis de conduire dans le tiroir est une étape difficile à franchir pour de nombreuses personnes âgées. Cependant, il y a plusieurs raisons de le faire, une fois que vous atteignez un certain âge. La sécurité de ceux qui sont derrière le volant et celle des autres est une raison plus que valable d'abandonner la conduite au fil des ans.  Voilà quelques-unes des raisons qui nous aident à comprendre quand il est temps d'arrêter de conduire.

Je prends des médicaments. De nombreuses personnes âgées prennent des médicaments dont la somnolence ou les étourdissements font partie des effets secondaires. Deux facteurs de risque potentiels pour les personnes à bord et pour les autres, que chaque personne âgée devrait prendre en compte. De plus, certaines combinaisons de drogues peuvent limiter la capacité de conduire. Par conséquent, si vous prenez de nouveaux médicaments, il est toujours préférable d'attendre quelques jours avant de prendre le volant pour vérifier la présence d'effets secondaires.


Problèmes de vue et d'ouïe. En vieillissant, il est assez fréquent que votre vue et votre ouïe s'affaiblissent ou soient affectées par des conditions qui altèrent leur fonction. Toute personne âgée devrait se soumettre régulièrement à des examens spécialisés afin de mieux comprendre ses capacités et ses limites.


Diminution des réflexes. Le vieillissement entraîne une réduction des habiletés motrices. Elle peut également être affectée par des maladies particulières, mais en principe, la réponse réduite aux réflexes et la capacité limitée de se déplacer sont communes à de nombreuses personnes âgées. À long terme, cette condition devient incompatible avec la conduite.

Comment ne pas glisser dans la baignoire ?

La principale source de danger, direct ou indirect, dans une salle de bains est la présence d'eau. Un accident classique, souvent à l'origine de traumatismes, est celui de tomber sur des surfaces glissantes : comme il est inévitable que la salle de bains soit mouillée ou reste humide à cause de la vapeur d'eau, l'un des systèmes préventifs à éviter est de choisir, si possible, un matériau peu glissant au lieu des carreaux et marbres, ou de mettre des tapis. Les marches et les arêtes vives doivent également être évitées, tandis que les plates-formes en bois et les poignées appliquées au mur sont très utiles dans les douches et les bains. Le linoléum ou les parquets en bois imperméabilisés permettent également d'éviter les chocs électriques qui constituent un risque réel lors de l'utilisation d'appareils électriques (sèche-cheveux, rasoir, radio) debout pieds nus. Dans la salle de bains, il est bon de prévoir un nombre très limité de prises de courant et, surtout, il faut s'assurer que leur position est à au moins un mètre de la douche ou de la baignoire.

Faites attention à :

Pour éviter de glisser et de tomber dans la baignoire ou la douche, fixez un tapis de caoutchouc au fond des appareils sanitaires. La douche doit être munie de panneaux de verre ou de plastique incassables pour éviter les accidents graves ;

Séchez toujours soigneusement le plancher pour empêcher les personnes, surtout les personnes âgées, de glisser ; utilisez des tapis antidérapants pour réduire le risque de chute ; s'il y a des personnes âgées dans la maison, ayez une poignée de soutien fixée sur la baignoire ;

Ne laissez jamais un petit enfant seul dans la salle de bain, même si la baignoire est à moitié vide ; si vous devez quitter la chambre soudainement, enveloppez-le dans une serviette ou un peignoir et prenez-le avec vous ;

Lorsque vous préparez la salle de bain pour un enfant, faites couler d'abord de l'eau froide, puis de l'eau chaude, ou mélangez immédiatement l'eau à une température moyenne pour éviter que l'enfant, immergé dans l'eau, se brûle ;

Ne gardez pas les appareils électriques à proximité de la baignoire ou du lavabo : ils risquent de tomber par inadvertance dans l'eau et de provoquer une électrocution ;

Ne touchez pas les appareils électriques avec les mains mouillées ou humides et ne les utilisez pas avant d'être complètement secs et enduits ;

Pour éviter que les jeunes enfants ne s'enferment dans la salle de bain pour jouer et ne puissent ensuite ouvrir la porte, retirez la clé de la serrure ;

S'il y a de jeunes enfants, ne laissez pas les ciseaux et les rasoirs dans la salle de bains sans surveillance ;

Pour le nettoyage des appareils sanitaires, on utilise des produits chimiques très actifs ; bien lire le mode d'emploi et les utiliser avec prudence et sans les mélanger entre eux afin de ne pas donner lieu à des combinaisons toxiques ; veiller à ce qu'ils n'entrent pas en contact avec les yeux ; ne jamais transférer un produit de son contenant original dans un autre contenant anonyme pour éviter tout malentendu sur son contenu ;

Rangez les médicaments et tous les produits chimiques de nettoyage dans un casier verrouillé et hors de la portée des enfants ;

Vérifier périodiquement l'emballage des médicaments en intégrant les médicaments consommés ou manquants et en éliminant les emballages périmés ou ouverts depuis longtemps, ne jamais transférer un médicament de son emballage d'origine dans un autre contenant.