Pourquoi l'aidant se culpabilise?vulnérabilité de l'aidant

# 09/05/2017 à 09:13 l'equipe

Pourquoi l'aidant se culpabilise? Vulnérabilité de l'aidant:

# 09/05/2017 à 09:14 c

Pour les malades l'aidant s'associe à celui qui apporte soins réconfort et peut être "guérison" ? C'est un moment de partage dans la journée. Mais je dirais que la où l'aidant peut être amené à culpabiliser c'est quand il se sent impuissant face à l'évolution de la maladie. Il en connaît le déroulement il sait que tôt ou tard il va se retrouver confronter à l'inévitable. La fin de vie. Et chaque fois il en reconnaît les signes et doit les affronter. Il ne faut pas penser qu'un aidant s'habitue à la disparition inévitable des malades en fin de vie ! Non ! À chaque nouveau départ c'est un déchirement et un combat avec sa conscience ! Aurions nous pu faire autre chose encore ? Avons nous été à la hauteur jour après jour ? Et la nous sommes vulnérables comme le dit Marion parce que l'habitude des soins n'enlèvent rien à l'amour et la complicité qui de créent entre l'aidant et son patient. Je n'ai jamais oublié un seul de mes malades que j'ai accompagnés jusqu'au dernier instant. Ils sont tous la avec des instants complices privilégiés et une pensée tendre pour chacun d'entre eux !

Répondre à ce message