bénévoles

 définition du mot bénévole: 

Fait sans obligation et gratuitement,qui rend un service sans demander de rénumération en retour,sans en tirer de profit.SYN: volontaire

 

Nous sommes tous des bénévoles à notre manière .

Nous aidons tous dans notre quotidien que se soit par des gestes ou par des paroles.

"Le partage" est une notion que l'on nous apprend des petits ,pour la suite cela reste notre histoire...... .

Mais pour moi nous le faisons tous plus ou moins maladroitement peut être pour certain ou complètement pour d'autres mais nous le faisons.

Nous avons tous un jour prit la main d'une personne pour consoler un proche ou pour marquer notre amitié et notre soutien.

Nous avons tous rendu un ou des services à la famille,amis ou même voisin parce que cela nous faisait plaisir.

Nous faisons en fait tous du bénévolat tous les jours sans mettre un mot dessus.

J'appelerais ça du "bénévolat de coeur".

Comme le dit une amie:"Bénévole" donner: notre temps, notre réconfort, notre soutien, notre compassion, sans rien attendre en retour. Le Bénévolat, c'est l'altruisme♥

 

Paroles de bénévoles:

  •  C'est donner de sa personne sans rien attendre en retour moi je dis RESPECT pour les bénévoles

 

  • Auteur anonyme :

 

Les Bénévoles,

Dans un monde où le temps s'enfuit à toute allure,

Dans un monde où l'argent impose sa culture,
Dans un monde où parfois l'indifférence isole,
Les anges existent encore,
Ce sont les bénévoles.

Ces gens par souci du sort de leur prochain,
Prennent un peu de leur temps pour prendre la main,
En s'oubliant parfois,
Ces gens se dévouent,
Ne les cherchez pas loin, car ils sont parmi nous.

Etant discrets, ils ne demandent rien,
Ni argent...Ni merci...
Tout ce qu'ils offrent, c'est leur soutien.
Cependant ce qu'ils donnent n'a pas de prix
Rien ne peut l'acheter
C'est une partie de leur vie.

Et c'est grâce à eux... si pour certains chaque jour est un jour de magie plutôt que de chagrin !
Alors juste pour vous, 
voici un souhait
"Puissiez vous recevoir autant que vous donnez !"

C'est donner de sa personne sans rien attendre en retour moi je dis RESPECT pour les bénévoles

Un bénévole? quelqu'un dont le cœur est tellement grand qu'il l'ouvre à tous ceux qui en on besoin.

Bénévole, représente pour moi le don de soi. C'est donner, partager, sans rien attendre en retour. 

 

SI vous le voulez bien nous allons faire un petit exercice ,le but et d'y répondre sincèrement ;)

Racontez votre plus beau souvenir ,celui qui vous a rendu heureux après avoir fait quelque chose pour quelqu'un?

Vous avez ressentie quoi après?

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (8)

mmm
  • 1. mmm | 22/02/2014

Quand le chauffage de ma meilleure amie est tombé en panne en plein hiver j'ai accueillis tout le monde chez moi ,on s'est retrouvée a deux mamans pour 7 enfants dont nos deux bébés .une belle pagaille mais quel bonheur d'être tous ensemble! ça avait un gout de vacance en colonie lol un très beau souvenir.

mg
  • 2. mg | 22/02/2014

un patient que je revoyais régulièrement dans mon service de cardio, il ne parlait que très peu et le jour de son décès il m'a demandé pour sa toilette, il m'a serré la main pendant les soins et il s'est éteint alors que je lui massais le dos.... je pense à lui souvent, il m'a offert sa confiance, il s'est abandonné dans mes bras.... dans le silence et nos regards il y a avait plus d'échanges que les mots n'auraient pu exprimer....

ma
  • 3. ma | 22/02/2014

D' avoir dis a notre fils qu il pouvait s en aller qu on etait tres fier de lui qu on l aimait très fort,qu il avait le droit de s envoler parcequ' il etait tres fatigue de son combat..j ai beaucoup culpabilise puis avec le temps je me suis rendue compte qu il m avait fallu beaucoup de courage pour lui permettre de s en aller,heureuse non mais soulagée qu il ne souffre plus a présent.

Fabienne Wind
  • 4. Fabienne Wind | 22/02/2014

Etre benevole est aider un proche ou un ami sont deux choses differentes.

Aider ou accompagner un etre cher est de l'ordre de l'amour et c'est naturel.

Faire du bénévolat implique un engagement:s'engager à aider son prochain ,sans rétribution,en general des inconnus quelqu'ils soient,dans un cadre bien precis.(une association,ou une oeuvre caritative) Ce qui n'exclue pas que des liens se tissent ensuite .....

Je ne parlerait pas de "bénevolat" pour des amis ou de la famille,ni dans le cadre de son travail....

micheline
  • 5. micheline | 22/02/2014

j'ai au cours de ma vie, connu plusieurs situation d'élan de coeur, mais une des plus marquantes, a été de me raser complètement la tête, Avant de rejoindre l'hopital pour accompagner ma soeur qui se faisait opérer d'un cancer, le lendemain. Elle était tellement désespérée à l'idée de perdre ses cheveux, que j'ai fait ce geste spontanément, sans me poser de question, juste pour la réconforter, la soutenir, par amour. En me voyant, elle a eu un tel sourire malgré les larmes qui inondaient ses yeux, que je recommencerais sans aucune hésitation pour qui que ce soit, si ce geste,( vraiment anodin, compte tenu de la situation)pouvait booster le moral de l'autre!

Virginie Lefranc
  • 6. Virginie Lefranc | 25/02/2014

J'ai beaucoup réfléchi et suis ravie de voir que je n'ai pas un moment en particulier où j'ai éprouvé bcp de bonheur à rendre service, accompagner, ne serait-ce qu'un sourire. En fait, ils sont multiples et m'ont tous apporté bcp de joie que j'ai reçu au centuple

GA
  • 7. GA | 25/02/2014

Merci Marion pour cette idée ...je cherche et je n'ai pas une histoire en particulier à raconter mais ce que je ressens quand je prend la peine, le temps, le vouloir, l'envie d'être à l'écoute de quelqu'un me fait chaud au coeur !!! merci pour vos beaux partages...

poeme
  • 8. poeme | 06/03/2014

4. ENVOIE-NOUS DES FOUS

O Dieu, envoie-nous des fous,
ceux qui s’engagent à fond,
ceux qui s’oublient,
ceux qui aiment autrement qu’en paroles,
ceux qui se donnent pour de vrai et jusqu’au bout.

Il nous faut des fous, des déraisonnables, des passionnés,
des gens qui soient capables du saut dans l’insécurité,
dans l’inconnu toujours plus béant de la pauvreté,
qui acceptent
les uns de se perdre dans la masse anonyme sans aucun désir de s’en faire un marchepied, les autres de n’utiliser leur supériorité acquise qu’à son service.

Le saut ne consiste pas toujours
à rompre avec son milieu ou son genre de vie :
il s’agit d’une rupture autrement plus profonde
avec le soi-même encore égocentrique
qui avait jusqu’ici dominé.

Il nous faut des fous du présent,
épris d’un style de vie simple,
libérateurs efficients des pauvres,
amants de la paix,
purs de compromissions
décidés à ne jamais trahir,
méprisant leur propre vie,
capables d’accepter n’importe quelle tâche, de partir n’importe où,
à la fois libres et obéissants,
spontanés et tenaces,
doux et forts.

Père Louis-Joseph Lebret

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 20/03/2017