aidant familiaux

DEFINITION:

L' Aidant familial

En matière sociale en France, une personne est considérée comme aidant familial lorsqu'elle s'occupe d'une personne dépendante, handicapée ou malade membre de sa famille au sens large. Le terme d'aidant familial caractérise une personne aidante, mais qui se différencie des professionnels de l'aide et du soins.

Vous êtes un membre de la famille, un conjoint, un ami ou un voisin qui venez à l’aide d’une personne qui a perdu partiellement ou totalement son autonomie :
Vous êtes un aidant familial, ou naturel ou encore proche aidant.
“L’aidant familial est la personne qui vient en aide seul ou en complément de l’aide d’un professionnel, à une personne âgée dépendante ou une personne handicapée de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne.
Cette aide régulière est permanente ou non. Elle peut prendre différentes formes comme les soins d’hygiène et de confort, l’accompagnement à l’éducation et à la vie sociale, les démarches administratives, la coordination, la vigilance, le soutien psychologique, les activités domestiques … L’activité de l’aidant peut se faire au domicile de l’aidant ou celui de l’aidé”

 

QU'EST CE QU'UN AIDANT/QUI EST-IL?

En France
 
Les personnes âgées de plus de 60 ans sont un peu plus de 12,1 millions, soit 21% de la population totale (en 2000). En 2020 elles seront 17 millions soit 1,4 fois plus qu’en 2000, et près de 4 millions auront 80 ans et plus. En 2040, elles seront près de 7 millions de 80 ans et plus.
PERSONNES AGEES, DEPENDANCE ET AIDANTS POTENTIELS EN FRANCE
 
  • Sur 12 Millions de personnes âgées de 60 ans et plus : 34% ont plus de 75 ans et la moitié ont besoin d’aide.
  • 50% des personnes âgées de 75 ans et plus bénéficie d’une aide.
  • 1/4 des personnes âgées de 60 ans et plus bénéficie d’une aide en raison d’un handicap ou d’un problème de santé, soit environ 3,2 Millions.
  • Au 30 juin 2007, 10 448000 personnes âgées bénéficient de l’APA, 60% vivent à domicile.
  • Selon les sources et les différentes études statistiques la plupart des observateurs s’accordent pour évaluer le nombre d’aidants familiaux entre 2 Millions et 3,5 Millions.
Les 3,2 millions de personnes âgées aidées le sont en moyenne par près de deux personnes, famille ou professionnelle, 60% sont non professionnel, soit 3,7 millions.
Les critères de désignation des aidants sont souvent liés à la proximité géographique du domicile, la proximité affective, la disponibilité (célibataire) dans 70% des cas c’est une femme la plupart du temps, membre de la famille et qui assume sa mission dans un engagement total souvent 24H/24H.
• 90% des aidants sont membres de la famille
• Plus de 70% des aidants sont des femmes et l’âge moyen oscille entre 51 et 75 ans (selon qu’il s’agisse d’une fille ou de la conjointe).
• Entre 50% et 60% d’entre eux ont une activité professionnelle.
• 4% ont dû cesser leur activité professionnelle.
• 50% des aidants sont les conjoints
• 30% des aidants sont les enfants
Quand la personne aidée est un homme, l’aidant est la conjointe dans 70% des cas.
Quand la personne aidée est une femme, l’aidant est le conjoint dans 30% des cas seulement.
• 10 à 15% des aidants peuvent être des voisins, des amis ou ont un lien de parenté éloigné
• 55% des aidants cohabitent avec l’aidé
• 40% ne peuvent plus partir en vacances
• 30% estiment leur santé menacée
• 50% des aidants le sont depuis au moins 7 ans.

 

Son rôle :

 

Le rôle majeur de la famille dans le soutien aux aînés n’est plus à démontrer, cette valeur sociétale est en progression constante, un ensemble d’éléments socio-économiques renforce le phénomène.

 

C’est un rôle crucial dans le maintien à domicile. La prise en charge d’une personne en perte d’autonomie est lourde, jalonnée d’obstacles propices à l’épuisement physique et psychologique. L’aidant oublie de s’occuper de lui, l’isolement social est souvent observé.

 

Par ailleurs, le souhait des personnes âgées de vieillir à leur domicile est aujourd’hui de plus en plus exprimé (80% des personnes âgées souhaitent rester à domicile).

L’investissement horaire est important et vient s’ajouter aux charges de la vie professionnelle (50% des cas) de la vie familiale, personnelle et sociale.

Lorsque l’aidant vit auprès de l’aidé cet investissement horaire couvre souvent la totalité de la journée et tout au long de l’année.

 

 (source :la maisondesaidants.com)

 

 

 

 

 

 

 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 06/10/2016