La personne de confiance

La personne de confiance

 Si le patient ne peut exprimer sa volonté, le médecin doit s’informer de l’existence d’une personne de confiance dans son entourage

et la consulter afin de l’interroger sur les souhaits éventuellement exprimés auparavant par le patient.

« Lorsqu’une personne, en phase avancée ou terminale d’une affection grave et incurable, quelle qu’en soit la cause et hors d’état

d’exprimer sa volonté, a désigné une personne de confiance en application de l’article L. 1111 6, l’avis de cette dernière, sauf

urgence ou impossibilité, prévaut sur tout autre avis non médical, à l’exclusion des directives anticipées, dans les décisions

d’investigation, d’intervention ou de traitement prises par le médecin. »

Sur le site de la SFAP:

Personne de confiance

 

  • Pour télécharger le formulaire et désigner votre personne de

     confiance :http://www.sfap.org/pdf/formulaire_personne_confiance.pdf

  • centre de soins palliatifs:

http://www.parlons-fin-de-vie.fr/fin-vie-et-si-parlait/outils-pour-donner-votre-avis/personne-confiance

 

  •  document :

http://www.soin-palliatif.org/node/1875

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 05/03/2017