préserver le souvenir

 

 

préserver le souvenir

  

 Préservez le souvenir de la personne disparue

Préserver le lien avec la personne disparue et construire un nouveau lien intérieur avec elle constituent la 3ème tâche du travail de deuil. C'est d'ailleurs un besoin presque viscéral pour elle.

Ne supposez donc jamais que, si la personne en deuil ne parle pas de l'être cher qu'elle a perdu, c'est parce qu'elle n'y pense pas. C'est une erreur colossale car la réalité est qu'elle y pense à chaque instant ! Elle est intensément focalisée sur cette personne, qu'elle en parle ou non. Ainsi, vous vous trompez quand vous pensez qu'il est préférable de ne pas lui parler de la personne disparue, en croyant que cela va lui permettre de ne pas souffrir : c'est totalement faux ! Elle a, bien au contraire, infiniment besoin de vous en parler.

On enferme la personne en deuil dans sa solitude, quand on l'empêche de parler de la personne qu'elle a perdue, ou quand on évite soigneusement d'en parler (au cours d'un dîner entre amis, par exemple), de crainte de lui faire du mal. En fait, elle n'attend que ça : elle guette le moment où vous allez mentionner le nom de la personne disparue, sans qu'elle ait à faire, elle même, le premier pas. Il se peut que vous ne disiez rien, au cours du dîner ou de la rencontre, parce que vous pensez que cela va raviver le chagrin. Mais le chagrin est là de toutes façons !!! Parler ne va pas l'augmenter mais, au contraire, cela va l'atténuer – aussi étrange que cela puisse vous paraître ! La personne en deuil souffre énormément du silence qui s'installe insidieusement autour de la personne qu'elle a perdue. Elle redoute qu'on l'oublie trop vite et que, d'une certaine manière, cette personne ne meure une seconde fois.

Cette personne en deuil sera donc extrêmement sensible à toutes les occasions où vous évoquez spontanément la personne disparue. Parlez de la personne décédée et évoquez son souvenir, même longtemps après son décès. Rappelez les jours heureux, les anecdotes amusantes, les aspects positifs de leur relation d'autrefois ; évoquez aussi ce que cette personne disparue a apporté de positif dans votre vie… etc. Cela va lui faire du bien.

Anticipez la date anniversaire du décès

C'est un point important. Sachez que la date anniversaire du décès réactive toujours la souffrance d'autrefois, même si le décès remonte à plusieurs années. C'est une composante normale et non pathologique du deuil. De là, pensez à vous manifester lors des dates anniversaires (date anniversaire du décès, mais aussi dates de naissance, de mariage…). Vous pouvez aussi lui proposer de créer ensemble un petit rituel pour ce jour particulier : planter un arbre, aller au cimetière déposer des fleurs, prendre un bon repas avec d'autres amis, à la mémoire de la personne disparue… etc.
Il en va de même lors des périodes de l'année qui sont particulièrement difficiles à vivre pour une personne en deuil (les fêtes de fin d'année, les vacances, la fête des mères, la fête des pères…). N'hésitez pas à lui envoyer, quelques jours avant, un message de soutien et d'affection et demandez ce dont cette personne pourrait avoir besoin, ce jour là. Ne pensez jamais que cela va la blesser, bien au contraire !

source:(traverserledeuil)

8 votes. Moyenne 3.13 sur 5.

Commentaires (5)

marionb
  • 1. marionb | 09/12/2010
"Quand on pense à quel point la mort est familière, et combien totale est notre ignorance, et qu'il n'y a jamais eu aucune fuite, on doit avouer que le secret est bien gardé !" Vladimir Jankélévitch
marionB
  • 2. marionB | 22/01/2011

Prière amérindienne lors d'un décès

Si je suis le (la) premier (ère) à décéder.
Que le deuil n`obscurcisse pas longtemps ton ciel.

...Que ton chagrin soit courageux mais discret.
Il y a eu un changement mais pas un départ.
La mort fait partie de la vie.

Et les défunts ne cessent de vivre dans les vivants.

Toutes les richesses cueillies au cours de notre voyage.
Les moments de partage, les mystères explorés ensemble.
Les strates d`intimité sans cesse accumulées.
Ce qui nous a fait rire ou pleurer, ou chanter.
La joie de la neige sous le soleil et l'éclosion du printemps.
Le savoir…
Chacun donnant et chacun recevant.
Autant de fleurs qui ne flétrissent pas.

Pas plus que les arbres ne tombent et ne s`écroulent.
Que même les pierres…
Car même les pierres, ne peuvent résister au vent et à la pluie.

Et avec le temps, même les cimes de la montagne majestueuse
Sont réduites à du sable.
Ce que nous étions, nous le sommes encore.

Ce que nous avions, nous l'avons encore.

Tout notre passé conjoint demeure éternellement présent.

Alors, quand tu marcheras dans les bois.
Comme nous l`avons déjà fait ensemble.

Tu chercheras en vain la tache de mon ombre à tes côtés.
Et tu t'arrêteras au sommet de la colline.
Comme nous l'avons toujours fait, pour contempler la plaine.
Et tu remarqueras quelque chose, tout en cherchant.

Comme d'habitude, ma main qui n'est plus là.
Et si tu te sens envahie par le chagrin.
Ne bouge pas, ferme les yeux, écoute mes pas dans ton cœur.

Je ne t'ai pas quitté, je marche tout simplement dans ton cœur !
Yanick Vanni-Stocco
  • 3. Yanick Vanni-Stocco | 18/03/2011
Merci de le dire, par mon expérience soit les gens sont gênés de peur de vous blesser, alors ils changent vite de sujet où alors (j'ai personnellement vécu un drame qui est paru dans les journaux et dont beaucoup de personnes ont parlé) c'est une curiosité morbide qui les anime, connaître les détails horribles de la mort de la personne que vous aimiez sans pudeur, en piétinant allègrement vos sentiments sans même imaginer que vous ces détails vous empêchent de dormir la nuit que vous voudriez même ne jamais y penser , plus les gens qui pleurent et que c'est à vous de consoler, alors parfois je voudrais ne plus en parler si c'est pour le faire mal, n'en parler qu'avec les gens qui peuvent comprendre et surtout ceux qui aimaient et connaissaient la personne que nous avons perdue .(Yanick Vanni-Stocco)
carte r4
j'aime pas les articles comme ca , cest triste et ca fait penser à ....
mal au coeur
marion
  • 5. marion | 19/12/2011
bonjour carte il faut de tout pour faire un monde et de se fait parler de tout cette priere nous dit simplement que même si là personne n'est pas là physiquement à côté de nous elle le sera toujours dans nos coeurs et pensées.

Ajouter un commentaire