Comment gérer une relation toxique et s'en protéger

 

Comment gérer une relation toxique et s'en protéger?

 

Parents toxiques

 

(exemple de livre quand il s'agit des parents)

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (19)

ca
  • 1. ca | 19/01/2017

FUIR!!! Loin et ne jamais revenir

marion
  • 2. marion | 19/01/2017

c une solution...

ca
  • 3. ca | 19/01/2017

désolée, tous les psy sont unanimes, il n'y en a pas d'autre.

marie l
  • 4. marie l | 19/01/2017

une grande question quand on se retrouve fasse à cette situation. Quand on est sous l'emprise d'une personne toxique, il n'est pas facile de s'en défaire. L’entourage peut nous y aider. Si on est capable d'accepter qu'on est sous cette emprise. Fuir la situation , s'en détacher. mais le tout est d'étre entouré de personne positive pour faire face à telle situation. Se protéger en étant encore plus méfiant. Je ne sais pas s'il y a vraiment de solution pour pallier à ses relations.

joy
  • 5. joy | 19/01/2017

On dit toujours de couper les ponts ce que j'ai fait avec mon pere toxique. Malheureusement même s'il n'intervient plus directement dans ma vie il continue de maniere indirecte à me pourir la vie et les pensées à Noël, à mon anniversaire, à celui de ma fille finalement se rendre compte qu'il n'a aucun remord à ne plus m'avoir dans sa vie fait aussi mal que de l'avoir présent au quotidien c'est le serpent qui se mord la queue. Comme s'il était impossible de s'en sortir.

marion
  • 6. marion | 19/01/2017

Je pense que.c'est plus facile à dire qu'à faire ,déjà dans un premier temps il faut s'en apercevoir et ce n'est pas simple puis admettre que l'autre n'est pas bon pour nous . Peut etre comprendre et apres réfléchir a ce qu'on va faire .

catherine
  • 7. catherine | 19/01/2017

bon j'avais un peu raccourci dans ma réponse lapidaire. ce que je voulais dire par là c'était, une fois la relation toxique détectée, de ne rien attendre du manipulateur. ne pas croire qu'on va arriver à le guérir (parce qu'il se fait souvent passer pour la victime et fait appel à nos meilleurs sentiments), ne pas croire qu'on y arrivera malgré tout, ne pas croire qu'on va s'en sortir. déjà s'en sortir sans lui c'est compliqué alors avec lui c'est impossible. manipulation, mensonge, mauvaise foi, victimisation sont des armes contre lesquelles on ne peut rien faire et surtout ne pas essayer non plus de le prendre à son propre piège, nous (personnes saines d'esprit) n'avons pas le cerveau aussi retord qu'eux. les relations toxiques sont le fait de personnes malades, auxquelles la maladie apporte plus que la bonne santé mentale, donc pourquoi changeraient-ils de comportement?
il y a des tas d'articles qui parlent du sujet, avec une trentaine de points à vérifier. ne pas hésiter à se poser la question dès qu'on se trouve en échec avec une personne, au travail ou en famille ou avec nos amis.
d'où mon commandement de FUITE!!! parce qu'on ne peut rien faire d'autre.

joy
  • 8. joy | 19/01/2017

Si cela concerne les parents il est vraiment pleins de bons conseils on retrouve dans chaque histoire des choses qui font échos à la notre. J'ai longuement hésité à surligner les passages que m'ont père m'a fait vivre et ensuite lui envoyer par la poste

marion
  • 9. marion | 19/01/2017

vous l'avez fait? Vous avez eu le temps de pouvoir lui parler?je pense mais cela reste mon avis que ce qu'on a pas réglé en nous, nous poursuis. Quand on veut changer il faut en être persuadé et se donner les moyens de le faire mais tout ne se fait pas en un jour.

ca
  • 10. ca | 19/01/2017

ce qu'on n'a pas réglé en nous doit se régler en nous, pas avec la personne toxique. c'est essayer de donner des coups de tête dans un mur pour faire bouger le mur. ça fait très mal et le mur ne bouge pas.

joy
  • 11. joy | 19/01/2017

En mm temps les blessures sont faites et ne s'effaceront jamais

joy
  • 12. joy | 19/01/2017

Non je l'ai pas fait envoyer le livre mais avant de couper les ponts je lui ai renvoyer dans la tete tout ce qu'il m'avait fait. Il m'a juste dit qu'il n'était plus mon pere. On avait déjà essayé plusieurs fois mais au final il me dit tjrs oui oui il m'écoute pas et la semaine d'après c'est tjrs la mm chose. Ces personnes là ne changent jamais

marion
  • 13. marion | 19/01/2017

Est ce qu'une personne centrée sur elle mm et égoïste se rend compte de son état?

catherine
  • 14. catherine | 19/01/2017

se garder de le croire malade ou victime. lui n'est pas la victime, ce sont les personnes qu'il manipule qui le sont. et non ces personnes ne changent jamais, même si leur "marionnette" disparaît, ils en trouvent une autre et tout recommence. et si je suis aussi catégorique, c'est parce que j'ai vécu cela avec une personne de ma famille, qui 50 ans plus tard continue à faire la pluie et le beau temps dans ma famille, mène tout le monde par le bout du nez, a divisé toute la famille, et règne au milieu du chaos qu'elle a provoqué. dès qu'elle trouve quelqu'un pour la plaindre, elle l'accapare en se victimisant. une fois la proie exsangue et usée jusqu'à la corde, elle en change et recommence. et ça fait plus de 50 ans que ça dure...

marion
  • 15. marion | 19/01/2017

reponse psycho vu sur un site: On a beau connaître cette personne et la fréquenter depuis une dizaine d'années, on ressent comme un malaise auprès d'elle. Il arrive que l'on s'entoure sans le savoir de relations négatives qui nous empoisonnent la vie à petit feu. Peur de l'échec, d'être rejeté, jugé. Les raisons sous-jacentes à cette "mauvaise fréquentation" sont multiples et souvent inconscientes

alicia
  • 16. alicia | 19/01/2017

Je demande si on peut appeler aussi des relations toxiques celles qu'on peut avoir avec ces personnes qui ont une grande influence sur nous.Ces personnes dont l'avis a un grand affect en nous,même s'ils n'avaient pas cette intention,au point de changer l'humeur de ceux qui en sont affectés.Je ne sais pas si je me fais comprendre...

marion
  • 17. marion | 19/01/2017

c'est aussi une relation toxique

marie
  • 18. marie | 19/01/2017

Les relations toxiques comportent toujours ou presque un pervers narcissique et sa victime. Parfois le manipulateur est le parent, et il est bien difficile alors de s'en protéger, d'autant qu'il vous renvoie une image négative de vous. Et même lorsqu'il s'agit d'une relation amoureuse, est-on toujours prêt à s'en rendre compte ? Il faut être prêt à ouvrir les yeux (pas facile quand on a 6 ans...) ou à accepter qu'un tiers vous fasse prendre conscience (pas simple non plus quand le manipulateur vous coupe de votre famille, de vos amis...). De plus ces manipulateurs offrent deux visages : charmant en public, sombre en privé. Il n'y a que par comparaison que la victime se rendra compte que quelque chose ne tourne pas rond, mais le plus souvent elle se sent vaguement coupable, et croit ne pas"mériter" l'attention de son bourreau, qui, pense-t-elle, est bien bon de s'intéresser à elle. C'est pourquoi ces relations, bien souvent, se terminent par des suicides. Le bourreau, éploré, cherche alors une autre victime. Lui ne changera jamais. Mais son arme n'est pas la violence, c'est la dévalorisation. Si, adulte, vous en prenez conscience, il ne reste que La fuite. Pour les enfants c'est une autre paire de manches...

Marie-C (Equipe)
  • 19. Marie-C (Equipe) | 23/01/2017

@Alicia

Oui, Marion a tout à fait raison : ce genre de relation fait partie de celles dites "toxiques".

Toutefois, il me semble que s'interroger sur le "Pourquoi" de telles relations font ou feraient partie de ma vie, permettrait de mieux comprendre et aussi, de s'en protéger le mieux possible :
- Pourquoi ces relations sont-elles, là, sur mon chemin ?
- Pourquoi est-ce que je les accepte ?
- Que m'apportent-elles ?
- Pourquoi est-ce que je les laisse entrer dans ma vie ? Pour faire quoi ?
Ce sont juste quelques questions de base ; mais à se poser (si on ne veut pas que cela continue, encore).
Bonne réflexion.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 19/01/2017