Comment faire face aux émotions difficiles?

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

ca
  • 1. ca | 24/03/2017

Ça dépend des émotions. La pire a été certainement l'annonce de la maladie irréversible de mon mari et sa mort après. Je me suis sentie dépourvue. Maintenant, j'arrive à relativiser. Le pire, je l'ai connu. Alors. ... exemple, ma maison vient d'être cambriolée. Ça m'a fichu un coup. Mais je me dis que ce n'est qu'une formalité. J'assure et je vais repartir.

mar
  • 2. mar | 24/03/2017

Pour moi, le mieux, c'est de me plonger dedans.....au bout d'un moment quand j'ai touché le fond, juste un petit coup de pied et je remonte à la surface.....oufffff, une grande bouffée d'air et l'étape est derrière moi.

Virginie Lefranc
  • 3. Virginie Lefranc | 24/03/2017

Les émotions s’activent, face à une situation, un événement qui résonnent en nous en fonction de notre personnalité, notre vécu, notre environnement. Les émotions font partie intégrantes de nous. Les rejeter, lorsqu’elles nous paraissent négatives revient à rejeter, refuser une part de nous-mêmes.
Leur intensité, leur force est propre à chacun de nous. Face à une situation, un événement, deux personnes peuvent avoir des émotions différentes en fonction de ce qu’ils éveillent en nous.
En ce sens, il n’y a pas de bonnes ou mauvaises émotions. Nous nous devons de les accueillir sans jugement et avec bienveillance, tant vis-à-vis de nous-même que d’autrui.
La gestion passe par l'accueil et la bienveillance. Un article sera mis en ligne prochainement. Je vous le partagerai, dès sa parution

Ajouter un commentaire